Prier avec l’année écoulée

En ce premier jour de l’année, il peut être bon de se poser devant Dieu et de regarder l’année écoulée pour recueillir ce qu’on a reçu de Dieu, y discerner les traces de sa présence, confirmer des choix, faire du tri entre ce qui m’a aidé à vivre, à croire et ce qui ne m’a pas aidé… 

1- S’arrêter et se poser 

coin-priere-maison-de-la-paix1

  • D’abord choisir un lieu, une durée et un moment où je peux être tranquille.
  • Commencer par respirer profondément pour me détendre.
  • Faire un geste d’entrée en relation, celui qui exprime le mieux mon désir de me rendre présent à Dieu.
  • Demander à Dieu de regarder l’année écoulée avec son regard pour y découvrir comment elle a été une histoire sainte, une bonne nouvelle.
  • 2- Ouvrir son agenda

 Ouvrir mon agenda de l’année écoulée comme on ouvre la Bible !  Je laisse défiler lentement les pages du 1er janvier jusqu’à la fin de l’année,  jours après jours, semaines après semaines.

    • Tout cela me rappelle les événements, les rencontres, les actions etc.  bref, des faits bruts. Ensuite, il faut aller plus loin que cela…
  • En quoi tout cela est une Bible, une histoire sainte, une bonne nouvelle ?
    • Dans la Bible, Ancien et Nouveau Testament il y a des récits de création, d’alliance, de justice et d’injustice, d’amour et de haine…
    • Il y a des déplacements, des départs, des arrivées, des installations, des libérations d’esclavage, des exodes, des exils, des passages au désert…
    • il y a des conceptions, des naissances, des visitations, des combats, des guérisons, des appels, des passions, des morts, des résurrections, des pentecôtes… On peut allonger la liste.
    • Dans ce que j’ai vécu cette année, y-a-t-il quelque chose qui s’apparente à cela ? Quels événements sortent du lot ?

Groupe-de-personnes-291x300

 

 Qu’est-ce que cela provoque en moi ?

    • Joie, paix, confiance, espérance, dynamisme ? 

Cela m’indique des chemins à continuer, à consolider.

 3- Parler de tout cela à Dieu

 Comme un ami parle à un ami, comme un serviteur à son maître, saint Ignace m’invite à parler à Dieu en toute simplicité et avec respect.

 Est-ce que des discernements apparaissent ?

 Est-ce que je porte un nouveau regard sur une partie de ma vie ?

 Je les confie à Dieu ou demande son éclairage sur tel ou tel point. 

Puis en communion avec l’Eglise je prie un Notre Père lentement et à haute voix.

        

ange-en-prire-willow-tree-poser

Ce texte est largement inspiré de l'article : http://www.ndweb.org/2014/11/kit-spirituel-11-prier-avec-l-annee-ecoulee/

© Notre Dame du Web – Tous droits réservés – décembre 2014    

Grace leur soit rendue pour l'aide pratique que ce merveilleux site apporte à chacun afin que, sous l'action de l'Esprit Saint, nous formions le Corps de l'Eglise.